La technique du ballonet intra-trachéal et de la foetoscopie

Le traitement de la hernie diaphragmatique fait encore l'objet de recherches et de traitements expérimentaux. Toutefois, la technique de la pose du ballonet intra-trachéal in utero par foestoscopie fait actuellement l'objet d'un essai randomisé (FETO) pour les hernies diaphragmatiques gauches. La technique peut également être proposée dans des formes de hernie diaphragmatique droite mais hors essai. Cette chirurgie n'est réalisée que par deux hôpitaux en France qui possèdent des équipes de chirurgie formées à cette technique : l'hôpital Béclère-Bicêtre et l'hôpital Necker.

L'opportunité de la réalisation de cette chirurgie reste à l'appréciation des équipes médicales au regard du pronostic vital de chaque bébé. Elle reste réservée pour le moment aux cas de hernie diaphragmatique les plus sévères, notamment les hernies diaphragmatiques droites. En tout état de cause, la décision de procéder à cette chirurgie revient aux parents.

En quoi consiste cette technique ?

Durant leur développement, les poumons sont remplis d’un liquide synthétisé par les cellules pulmonaires. Si on obture la trachée in utero, le liquide ne pourra s’évacuer. Cette technique permet d’augmenter les pressions intra thoraciques et ainsi favoriser le développement pulmonaire. Cette chirurgie consiste à introduire par endoscopie un ballonnet dans la trachée du fœtus pour ensuite le gonfler. La maman est sous anesthésie locorégionale et le fœtus est sous tranquillisant pour limiter ses mouvements durant l’opération et pour diminuer la douleur provoquée par celle-ci. Cette technique dure environ 10-20minutes selon l’expérience du chirurgien.

Le ballonnet peut être ôté en :

  • Prénatal : en réalisant la même technique que pour son placement (soit à l’aide d’une pince soit en le dégonflant).

  • Postnatal : est pratiquée quand un ORL est sur place à l’accouchement. L'ORL retire le ballonet alors que le bébé est encore relié au cordon ombilical.

Le ballonet est posé entre 28 et 30 SA et doit rester en place environ 4 semaines afin de pouvoir être efficace. Une IRM sera réalisée 2 semaines après la pose du ballonet afin de vérifier ses effets sur le développement pulmonaire du bébé.

 

Par ailleurs, les chirurgiens pourront profiter de cette opération pour retirer du liquide amniotique lorsqu'un hydramnios a été également diagnostiqué.

L'émission les Maternelles du 19/11/2015 sur France 5 a consacré un sujet et un débat sur la pose du ballonet intra-trachéal. L'APEHDia se réjouit d'avoir eu l'opportunité de participer et d'apporter son témoignage aux côtés de Pr Yves Ville de l'hôpital Necker-enfants malades.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now